Martinique 1870. L'Insurrection du Sud.


Février 1870. Un jeune homme noir, et libre, Léopold Lubin, cultivateur et entrepreneur d’une famille très connue au Marin et particulièrement remarquée lors de l’insurrection de mai 1848 qui a précédé l’abolition de l’esclavage, se rend  à la sucrerie où travaille son père.


Sur  la  route étroite, il  rencontre deux hommes blancs.  


Augier de Maintenon exige de Lubin qu’il écarte son cheval et le salue. 


Lubin ne s’exécutant pas, Augier le désarçonne et le cravache.


Lubin demande justice aux autorités du Marin. En vain.


Le 25 avril 1870, il se rend donc au Marin, accompagné d’un nommé Dupuis, et cravache de Maintenon sur le chemin de la messe..





Voir la video la Fondation pour la Mémoire de l'Esclavage.

Posts récents

Voir tout